Votre contact: Claudia Scholze
+49 171 4922227

Références

Votre interlocuteur

Traitement avec BEMER pour la guérison rapide en cas de ruptures des ligaments

Baenderrisse

Ici, il faut tout d'abord différencier le traitement primaire et le traitement postérieur. Pour le traitement primaire, la première mesure devrait être le refroidissement de la grosseur produite, afin que celle-ci diminue. En règle générale, 15 à 20 minutes sont suffisantes pour cela. De plus, la zone blessée devrait être surélevée.
Ceci diminue également l'afflux sanguin et soulage ainsi la douleur. De plus, l'utilisation d'un bandage de compression est également recommandable. Pour le traitement postérieur, il faudrait faire appel à un médecin, notamment parce qu'une personne inexpérimentée ne peut différencier une rupture du ligament d'une entorse ou d'une élongation. Le médecin décidera ensuite si une opération est nécessaire ou si la rupture du ligament peut être soignée avec des méthodes conservatoires non opératoires.
Dans le cas d'une intervention chirurgicale, les ligaments concernés seront soit recollés ou replacés par d'autres tendons du corps. Le traitement conservatoire consiste en des exercices de mouvements et d'entraînement des muscles. Mais des bandages de maintien et peut-être aussi un plâtre peuvent également être utilisés.
En ce qui concerne le processus de guérison de la rupture du ligament, que ce soit dans le cadre de la méthode conservatoire ou après une intervention opératoire, il faut s'armer de patience. Cependant, lors de ce processus, en plus des exercices kinésithérapeutiques nécessaires, l'amélioration de la circulation sanguine joue également un rôle important.
Celle-ci améliore l'approvisionnement en substances nutritives dans la zone concernée, permet ainsi de diminuer les inflammations et favorise le processus de guérison après une rupture du ligament. L'utilisation de la Thérapie vasculaire physique BEMER est également particulièrement bien adaptée. Celle-ci active les forces d'auto-guérison et favorise ainsi la guérison de plaies et de blessures, notamment de celles entraînées par des ruptures des ligaments.
Grâce à une structure pluridimensionnelle dans le cadre de la thérapie par champ électromagnétique, la microcirculation limitée ou perturbée est stimulée efficacement. Cela favorise les principaux mécanismes de régulation du corps nécessaires à la prévention, aux processus de guérison et de régénération. L'assistance du processus de régénération de la Thérapie vasculaire physique BEMER est prouvée par une série d'études qui ont apporté la preuve scientifique du fonctionnement de la thérapie BEMER. Ainsi, la thérapie BEMER permet d'atteindre une amélioration de la microcirculation qui a également une influence positive sur le processus de guérison de ruptures des ligaments et qui peut raccourcir la durée douloureuse après une rupture.

Preuve scientifique de l'efficacité de la Thérapie vasculaire physique BEMER

Dans de nombreuses étude et observations, il a été possible de prouver scientifiquement l'efficacité de la Thérapie vasculaire physique BEMER. Ainsi, il a par exemple été possible de montrer une augmentation de 30 pourcent de l'utilisation d'oxygène dans les tissus.
Il s'agit justement de l'effet principal de la thérapie physique, notamment en cas de troubles de la régénération ou de la réhabilitation. Ainsi, il n'est pas démesurer d'affirmer que la Thérapie vasculaire physique BEMER peut être considérée comme une avancée capitale dans le domaine de la thérapie vasculaire physique grâce à sa contribution à la circulation sanguine et donc pour la régénération et l'augmentation des performances des vaisseaux sanguins.

Pour en savoir plus

Vos coordonnées

À propos de la rupture des ligaments

Rupture du ligament interne de l'articulation supérieure de la cheville

L'articulation supérieure de la cheville et le bas de la jambe. Plusieurs ligaments stabilisent l'articulation de la cheville. Le ligament extérieur est constitué de trois parties : tout d'abord le ligament externe, qui s'étire du péroné à l'os astragale et à l'os calcanéus. Il existe également un ligament sur la malléole interne et un ligament qui relie le tibia et le péroné. La rupture du ligament externe de l'articulation supérieure fait partie des ruptures du ligament les plus fréquentes lors d'une activité sportive (environ 20 pourcent de toutes les blessures sportives). La cause classique d'une telle rupture du ligament est le pliage du pied vers l'intérieur.

Rupture du ligament latéral au niveau du genou

Une rupture du ligament latéral du genou est la rupture du ligament externe ou interne, ou des deux ligaments. Au niveau du genou lui-même, en plus des muscles et des tendons, on retrouve aussi le ligament interne et le ligament externe qui servent à la stabilisation de l'articulation du genou. Lors d'une rupture du ligament latéral au niveau du genou, l'un des ligaments ou les deux ligaments se déchirent, et l'articulation du genou perd sa stabilité. Souvent, les ligaments latéraux se déchirent totalement. La cause est généralement un mouvement rapide et soudain du genou. Les ruptures des ligaments latéraux au niveau du genou ont souvent lieu durant le sport. Mais les personnes qui ont peu d'activités et qui souffrent de surpoids sont également confrontées à un risque accru de blessure. Une mauvaise circulation tissulaire constitue également un facteur de risque. Les ruptures des ligaments latéraux au niveau du genou sont extrêmement douloureuses. De l'extérieur, on peut identifier la rupture parce que les ligaments rompus saignent. Par conséquent, le sang coule dans les tissus autour de l'articulation du genou, les fait gonfler et on remarque une coloration bleue autour du genou.

Rupture des ligaments croisés au niveau du genou

Les ligaments croisés doivent leur nom à leur tracé : ils se croisent. Il s'agit du ligament croisé antérieur et du ligament croisé externe. Au niveau de l'articulation du genou, ils relient le bas de la jambe et la cuisse. Le ligament croisé antérieur va du plateau tibial antérieur au fémur externe, le ligament croisé. Le ligament postérieur va du plateau tibial antérieur à l'os interne de la cuisse. Le ligament croisé antérieur a pour tâche d'empêcher le glissement vers l'avant du bas de la jambe par rapport à la cuisse. Au contraire, le ligament croisé postérieur doit limiter les mouvements du bas de la jambe vers l'arrière. La cause d'une rupture des ligaments croisés du genou est généralement due à des rotations soudaines au niveau de l'articulation du genou pendant une sollicitation. Les ruptures des ligaments font partie des blessures sportives typiques pouvant cependant survenir sans action extérieure.

Rupture des ligaments au niveau du coude

Le coude est constitué de trois os (radius, ulna et humérus), ainsi que de muscles, de tendons et de ligaments qui les relient. D'un point de vue physique, le coude permet le positionnement de la main pour porter des charges. À la suite d'une blessure (par exemple chez les sportifs pratiquant une discipline sportive qui sollicite le coude, comme par exemple le tennis ou le golf), une rupture des ligaments peut avoir lieu au niveau du coude. Mais une chute sur le bras tendu ou une chute qui entraîne une rotation soudaine dans le coude peuvent également entraîner une rupture des ligaments. D'autre part, il n'est pas impossible que l'usure normale de l'articulation au cours de la vie puisse entraîner des ruptures des tendons ou des ligaments, sans raison particulière. Ceci est particulièrement vrai lorsqu'il y a eu une mauvaise irrigation tissulaire sur une période prolongée.

Rupture des ligaments du pouce

Une rupture des ligaments au niveau du pouce, sous un effet violent, peut avoir lieu souvent. Comme cela arrive fréquemment lors de chutes à skis, on appelle également ce type de rupture des ligaments le « pouce du skieur ». Mais la rupture des ligaments du pouce survient également fréquemment lors de jeux de balle, comme par exemple le handball, le volley ou les sports de combat. Une rupture des ligaments du pouce peut également survenir lorsque l'on reste accroché quelque part avec le pouce lors d'un mouvement. La rupture d'un ligament du pouce concerne généralement le ligament latéral du pouce. On remarque la rupture des ligaments du pouce en raison de douleurs ou d'un gonflement. Souvent, dès la blessure, la personne concernée entend un bruit de craquement. Par la suite, le pouce n'est plus aussi stable qu'avant la blessure et peut être plus largement rabattu que dans son état normal. Il n'est également plus possible d'utiliser correctement le pouce pour prendre un objet, car une telle tentative est très douloureuse.

Rupture des ligaments dans la carpe de la main

Les os se trouvant dans la carpe de la main sont stabilisés par un système complexe de ligaments. La stabilité est également nécessaire afin d'éviter de mauvaises sollicitations sur les surfaces des articulations et pour que le poignet puisse être sollicité sans douleur dans n'importe quelle position. Les blessures des ligaments de la carpe de la main entraînent une instabilité et une usure prématurée du poignet. La cause d'une rupture des ligaments dans la carpe de la main est souvent un accident avec une chute sur la main. Une rupture des ligaments de la carpe de la main non-traitée entraîne une perturbation au niveau de la carpe de la main et quelques fois même le développement de l'arthrose du poignet. Les douleurs dans la région du poignet, ainsi que le gonflement, sont également typiques d'une rupture des ligaments de la carpe de la main. Généralement, la mobilité du poignet s'en trouve restreinte.